Détente et ancrage

Petra Jordanie - Photo de Christiane Gauthier

Le corps étant notre instrument, nous devons lui apporter une attention  particulière. Il doit être détendu et aligné. La détente de tout le corps bien sûr, mais le cou, la langue et la mâchoire sont particulièrement concernés. Pieds bien ancrés, seules les zones du corps produisant le son doivent être actives sans être trop tendues.

Ce qui me fascine, c'est qu'en détendant une partie du corps, cela a un impact sur le reste de celui-ci. Si vous sourcillez, votre gorge sera serrée, si votre visage exprime l'émerveillement, la gorge s'ouvre. Essayez le!

"La recherche du placement du corps est une chose facilement abordable avec l’enfant. Le plus important est de trouver un équilibre et un tonus corporel adéquat. L’image de l’arbre est la plus couramment utilisée, l’enfant peut imiter facilement l’arbre avec des racines très profondes dans le sol, un tronc droit et large, et des branches qui se dirigent vers la lumière. Une fois qu’il a trouvé son équilibre d’arbre, on peut s’amuser à souffler plus ou moins fort pour simuler le vent et l’enfant réagit en fonction, sans se déraciner."   Tiré du mémoire de Delphine Touzery.

Site créé par Christiane Gauthier -  Tous droits réservés © 2012